Rechercher
  • Fabimmo

Architecte Ricardo Bofill à Calpe

Ricardo Bofill Leví est un architecte espagnol, né le 5 décembre 1939 à Barcelone en Espagne.


Il fonde en 1963, Ricardo Bofill Taller de Arquitectura, à Barcelone avec Manuel Núñez Yanowsky (auteur des « arènes de Picasso » à Marne-la-Vallée), Ramón Collado et sa sœur Ann, comme une cellule de « brainstorming transdisciplinaire ».


Depuis les années 1970 – période depuis laquelle il travaille en France – il œuvre contre « une architecture de masse », concrétisée par les ensembles de HLM, contre une « architecture d’ingénieurs sans identité » et cherche à faire des monuments pour le peuple.


Parmi les grandes infrastructures réalisées en Espagne il faut signaler l’Aéroport international de Barcelone-El Prat en 1992 ainsi que son extension, le nouveau terminal T1, livré juin 2009. À Madrid, le Palais des Congrès (es) est une des œuvres les plus significatives de la capitale espagnole.


Dans le domaine des équipements culturels le Ricardo Bofill Taller de Arquitectura a réalisé le Centre de Musique l'Arsenal à Metz, le TNC-Théâtre National de la Catalogne à Barcelone, l’École de Musique Shepherd, au sein de l’Université de Rice à Houston, et Le Centre Culturel Miguel-Delibes à Valladolid.


Xanadú Calpe

Résidence de la Costa Blanca réalisée par Ricardo Bofill et Taller de Arquitectura,1971.

Ce bâtiment stupéfiant dont le nom fait référence à la résidence de Charles Foster Kane (le fameux Citizen Kane éponyme du film d’Orson Welles), est un projet réalisé sur Le Peñón de Ifach (pic rocheux dominant la ville de Calp), en 1971, par l’ensemble du studio de Ricardo Bofill. Ensemble de 18 appartements privés en bord de mer à quelques mètres de la Muralla Roja, il se caractérise par sa couleur vert lichen, ses formes géométriques en saillie ainsi que la forme de ses fenêtres tantôt arquées tantôt en circulaires. Si l'irrégularité de la bâtisse lui apporte un aspect foncièrement moderne, ses toits de couleur terracotta rappellent les habitats de la campagne espagnole qui apparaissent non loin dans le paysage.


La Muralla Roja

Complexe d'habitations sur la Costa Blanca conçu par Ricardo Bofill et son studio Taller de Arquitectura, 1973.

Placée sur une montagne mesurant près de 330 mètres de haut, la Muralla Roja est un ensemble de 50 appartements peint en rose, ocre, bleu ciel et indigo contrastant avec le paysage environnant de la Costa Blanca. À l'origine de ce projet réalisé en 1973, le profond attrait de Bofill pour l’architecture de la région méditerranéenne et, en particulier, pour l'architecture de type mauresque. En effet, les principales villes d'Afrique du Nord sont dotées de casbahs, ensembles citadins composés de murs défensifs à l'extérieur et de rues étroites à l'intérieur. En référence à ce style, Bofill entoure ses bâtiments de remparts et s'inspire de l’aspect sinueux des ruelles, qui séparent les habitations superposées et mitoyennes.


[ source numero ]

805 vues

Posts récents